Grand Prieuré Martiniste-Martinéziste International

 

International Grand Priory of Martinism-Martinezism

 

 

                                                         

 

 

 

Code Martiniste

 

 

 

Actuellement le G. P. M.-M. I. groupe les Ordres suivants:

 

  1.  l’Ordre Martiniste S I,

  2.  l’Ordre Martiniste Restitué,

  3.  l’Ordre des Chevaliers Maçons Élus Cohen de l’Univers (Héritage CHEVILLON-Filiation CHAMBELLANT),

  4.  l’Ordre des Chevaliers de Saint-Jean l’Apôtre (E.A.S.I.A.) et de Saint-Jean l’Évangéliste (E.A.S.I.E.),

  5.  l’Ordre des Chevaliers Bienfaisants (C.B.),

  6.  la Communauté Chrétienne Martiniste (Église).

 

Le présent Code est à respecter par tous les Membres de nos divers Ordres, actuels et à venir.

 

 

 

ORIGINES et BUTS

 

1°  L’Ordre Martiniste S I a été fondé suivant deux filiations:

- celle de l’O. M.  de PARIS (Philippe ENCAUSSE) par Pierre RISPAL,

- celle de l’Ordre Martiniste-Martinéziste de Lyon de Constant CHEVILLON par CHAMBELLANT et Gilbert TAPPA.

C’est un Ordre mixte, essentiellement Chrétien, non dogmatique, orienté, non sur la Voie intellectuelle, mais sur la Voie Cardiaque. Il engage les Présidents de Chapitres, de Cercles ainsi que les Membres qui y adhèrent à étudier la Spiritualité, la Mystique Chrétienne, selon les instructions données par la Chambre de Direction ; les écrits et idées des Maîtres Passés et plus spécialement de Maître Philippe de Lyon sous les auspices duquel les travaux de l’Ordre sont placés, seront à étudier tout comme ceux des auteurs ayant fait partie du Cénacle de Maître PHILIPPE.

Il propose une ouverture vers deux cheminements différents:

- une Voie mystique et cardiaque;

- une Voie théurgique par l’Ordre des Élus Cohen.

 

2°  L’Ordre Martiniste Restitué, fondé en 1950 par Marcel ROCHE (Michel de Saint-Martin), Philippe ENCAUSSE, Charles ARTAGNAN et Simon DE LA HOUPLIERE. Il fut réveillé le 22 Septembre 2005 sur base d’une filiation de Marcel ROCHE, laquelle nous fut spécialement transmise par J. d. C. qui l’avait lui-même reçue 20 ans auparavant de Marcel ROCHE même sur la Tombe de Maître PHILIPPE au Cimetière de Loyasse à Lyon.

Cet Ordre constitue le Cercle Intérieur de notre Martinisme. Ne peuvent en faire partie que des membres de l’O. M. S I qui sont devenus de véritables amis de Maître PHILIPPE de Lyon, de Jean CHAPAS et de Marcel ROCHE (Michel de Saint-Martin) et qui en embrassent et défendent les idées.

 

3°  L’Ordre des Chevaliers Maçons Élus Cohen de l’Univers (en abrégé: L’Ordre des Élus Cohen) est un Héritage de Constant CHEVILLON et sa filiation par CHAMBELLANT nous a été transmise par Gilbert TAPPA.

C’est un Ordre mixte de Chevalerie pratiquant la Théurgie (« voie opérative ») selon les directives de Martines de Pasqually, son fondateur. C’est donc un Ordre théorique et pratique, et il constitue le prolongement théurgique de l’Ordre Martiniste S I et étudie tout ce qui touche à Martines de Pasqually et à sa doctrine.

Martines de Pasqually a conçu son Ordre, au XVIIIe siècle, comme un Ordre maçonnique, même comme le seul valable, considérant toute autre Maçonnerie comme apocryphe. Or, les Rituels d’ordination de ses Hauts Grades, c’est-à-dire des grades 4 (Maître Élu) à 10 (Réau+), n’ont plus aujourd’hui ce cachet maçonnique tel qu’on le conçoit de nos jours. Ainsi n’y confère-t-on pas des initiations, mais des ordinations. Et, contrairement à la Franc-Maçonnerie, où tous les travaux sont collectifs, ici, dans l’Ordre des Élus Cohen, les travaux se font presqu’exclusivement à domicile, dans l’Oratoire privé de chaque membre, et ne peuvent ainsi se dérouler selon un quelconque rite maçonnique.

Cet Ordre faisait parti du Martinisme de Constant CHEVILLON qui considérait les grades 4 à 10 comme les Hauts Grades de son Ordre Martiniste. Aussi continuons-nous à rattacher cet Ordre à notre Grand Prieuré et ses membres doivent donc, préalablement à toute ordination, passer les degrés martinistes et avoir atteint le grade de S I.

« La précision de la Cérémonie ne suffit pas seule… Il faut une grande exactitude et sainteté de conduite de vie, il faut une préparation spirituelle faite par la prière, la retraite, le jeûne, la méditation…… »  (Martinès de Pasqually)

 

4°   L’Ordre des Chevaliers de Saint-Jean l’Apôtre (E.A.S.I.A.) et de Saint-Jean l’Évangéliste (E.A.S.I.E.), dont la Filiation nous a été transmise le 22 mai 1994 par Triantaphyllos KOTZAMANIS en le Temple de la Citadelle de Paris et qui transmet les degrés de « Eques a Sancti Iohannes Apostolica » (E.A.S.I.A.) et « Eques a Sancti Iohannes Evagelista » (E.A.S.I.E.).

 

5°   L’Ordre des Chevaliers Bienfaisants (C.B.), dont la Filiation nous a été transmise par Alaphridus Franciscus Maria VITALI, à Udine, Italie.

Cet Ordre inclut les grades de « Profès » et de « Grand-Profès » dont la Filiation nous a été aussi transmise le 22 mai 1994 par Triantaphyllos KOTZAMANIS en le Temple de la Citadelle de Paris.

 

6°  La « Communauté Chrétienne Martiniste » a été fondée sur base de deux Filiations:

  • celle de l’Église du Cardinal Antonio BARBERINI (A.D.1657) et des Évêques Jacobo Benigno BOSSUET (A.D.1693), Joh. Maria Micaele KOWALSKI (A.D. 1938) et Alaphridus Franciscus Maria VITALI (A.D.2000);

  • celle des Évêques Vilatte, Miraglia, Houssay et Armand TOUSSAINT (Église Rosicrucienne Apostolique).

Elle propose aux Membres du G. P. M.-M. I. une étude religieuse et sa mise en œuvre par la pratique de la prière et du culte.

 

ORGANISATION DU G.P.M.-M.I.

 

      I)      Le G. P. M.-M. I. est composé de la Chambre de Direction (C D), des SUPRÊMES CONSEILS et des MEMBRES de nos divers Ordres.

     

      II)    Il est dirigé par son Président nommé ad vitam [GM] (Grand Maître/Grand Prieur) assisté de la Chambre de Direction (C D).

 

Les SUPRÊMES CONSEILS sont au nombre de trois:

 

1°   Le S C Martiniste, composé du Président de l’Ordre, de la Chambre de Direction et de tous les Initiateurs de l’Ordre, règle toutes les questions touchant l’O. M. S I qui lui sont soumises par le Grand Maître, qui, seul, peut le convoquer.

Si ses Membres sont des Francs-Maçons, ils ne peuvent se prévaloir de cette qualité.

 

2°   Le S C Élus-Cohen, composé du Gr Souv et de la Chambre de Direction et de tous les RR++ de l’Ordre, règle toutes les questions touchant cet Ordre qui lui sont soumises par le Grand Souverain, qui seul peut le convoquer.

 

3°   Le S C Ecclésial,  composé du Patriarche et de tous les Évêques de la C. C. M., règle toutes les questions touchant cette Communauté qui lui sont soumises par son Patriarche.

     

    III)  Le Grand Maître/Grand Prieur, nommé ad vitam par son prédécesseur, est le Président de la  C D.

               Toutes les décisions du « Grand Prieuré Martiniste-Martinéziste International » sont prises par le Grand Maître et les Membres de la Chambre de Direction, la voix du Président étant déterminante. Ils peuvent se faire assister par le S C ad hoc.

               La Chambre de Direction et les Suprêmes Conseils se réunissent sur convocation du Président.

               La Chambre de Direction a tous pouvoirs pour trancher toutes questions et prendre toutes décisions, avec effet rétroactif ou non, dans tous les cas, dans toutes les circonstances non prévues par le présent Code Martiniste. Ses décisions sont sans appel.

               Elle assume toutes les responsabilités spirituelles des Ordres faisant partie du G. P. M.-M. I.

               Elle peut nommer des Délégués Régionaux.

               En cas de plainte d’un Membre, une enquête sera ouverte, et la Chambre de Direction, réunie en séance spéciale extraordinaire, prendra une décision.

 

ORGANISATION DES CORPS CONSTITUÉS

 

 

   I)   Ordre Martiniste S I

 

L’Ordre Martiniste S I est organisé en Chapitres et en Provinces.

 

A.  Les Chapitres

 

a)      En réponse à toute candidature d’un Postulant et sauf dérogation de la C D,  le Président-Initiateur de Chapitre est tenu d’inviter le Postulant à prendre part aux travaux de table (en salle humide) organisés avant toute réunion rituelle. Ce qui permettra, d’une part, au Président et aux membres du Chapitre concerné de connaître le Postulant et, d’autre part, au Postulant de connaître ses futures FF  et SS  ainsi que les matières étudiées; cette présence « en sas »  devra durer pendant une période d’au moins plusieurs mois. Le Président de Chapitre transmettra d’ores et déjà à la C D le dossier du Candidat.  Lorsque, d’après le Président-Initiateur de Chapitre le Candidat est prêt pour recevoir l’Initiation martiniste et que la date de l’Initiation a été fixée, le Président-Initiateur du Chapitre est tenu, d’en avertir la C D qui contrôlera la validité de la demande et donnera par écrit l’autorisation de l’Initiation; le délai d’autorisation ne devra pas excéder un mois.

 

   b)   Toute Initiation martiniste doit obligatoirement avoir lieu en période de « Lune montant » (entre la NL et la PL). Le Postulant devra obligatoirement se présenter avec ses propres décors rituéliques du grade qu’il va recevoir. Sans ces décors (qui, avant l’Initiation, lui auront été consacrés), l’Initiation transmise sera invalide et ainsi ne sera-t-elle pas reconnue par la C D de l’Ordre. Dans son rapport mensuel, le Président du Chapitre fera état des Initiations conférées et du nom des Récipiendaires.

 

   c)   Toute demande d’avancement ultérieur dans les grades ainsi que la proposition du « Nomen mysticum» dans le 2e grade sont à transmettre à la C D pour approbation. (Notre Ordre étant essentiellement chrétien, les « Nomen mysticum » sont à choisir dans cette Tradition.

 

   d)   Tout membre qui a été absent à 3 (trois) réunions subséquentes de son Chapitre sera en principe considéré comme démissionnaire. Le Président du Chapitre est tenu d’en informer  la C D avec le motif invoqué, laquelle statuera sur la future qualité de ce membre et en avertira le Président de Chapitre. Au cas où un membre déclaré démissionnaire exprimera son désir de réintégrer de nouveau l’Ordre, il est tenu d’en demander la permission à la C D. Suite à l’accord de la C D, il devra être représenté, à la première réunion, aux Flambeaux des MM PP suivant un rituel particulier. Il en est de même pour les membres qui ont demandé leur « mise en sommeil ».

 

   e)   Seul le S I I est habilité à transmettre les trois grades martinistes.

 

   f)   Sauf autorisation spéciale du G M (toute demande d’un Président de Chapitre concernant l’augmentation d’un membre à un grade plus élevé, devra être faite par écrit et être dûment motivée), le délai d’avancement entre les divers grades sera en principe le suivant:

     d’« Associé » à « Initié »: au moins 1 an et la preuve de présences à au moins 12 réunions ordinaires dont au moins 1 réunion d’initiation au 1er degré ainsi que la remise d’un travail personnel écrit sur un sujet choisi par le Président de Chapitre; ce travail est à transmettre au préalable à la C D de l’Ordre pour information et approbation. Aucune initiation ne sera reconnue sans cette démarche.

     d’« Initié » à « S I »: au moins 3 ans et la preuve de présences à au moins 36 réunions ordinaires dont au moins 2 réunions d’initiation au 2e degré; tout comme pour la passation du grade antérieur, le Postulant est tenu à remettre un travail personnel écrit sur un sujet choisi par le Président de Chapitre, travail qui sera transmis au préalable à la C D de l’Ordre pour information et approbation. Aucune initiation ne sera reconnue sans cette démarche.

 

   g)   Aucun Rituel d’ordination n’est remis au membre initié, ni avant ni après leur Initiation; un Cahier d’instruction du grade lui est remis après son Initiation.

 

   h)   Les Francs-Maçons demandant leur entrée à l’Ordre Martiniste S I ne pourront, en aucun cas, se prévaloir de leurs qualité et grades, quels qu’ils soient.

 

    i)   Pour être accepté dans l’O. M. S I, tout Membre d’un Ordre Martiniste différent  doit présenter les originaux de ses documents et diplômes à la C D de l’Ordre qui les examinera scrupuleusement; un entretien particulier avec le Postulant pourra être demandé. Son acceptation dépendra de sa Filiation. Après approbation de la C D, il sera affilié dans son Chapitre après avoir été présenté aux Flambeaux de nos MM PP et avoir prêté serment au Président/Initiateur du Chapitre.

 

    j)   Dans certains cas (dépendant des diverses Filiations non reconnues par l’O.M.S I) , ils devront repasser tous ou au moins certains Grades.

 

   k)   La double affiliation martiniste ou Élus Cohen est prohibée.

 

    l)   En cas de double affiliation, après l’entrée à l’Ordre Martiniste S I, les grades supérieurs obtenus dans un autre Chapitre ou Ordre Martiniste n’auront aucun effet dans l’O.M.S I.

 

  m)   Tout Initié d’un autre Ordre martiniste, désirant visiter régulièrement un de nos Chapitres Martinistes, doit en faire la demande au Président/Initiateur du Chapitre, qui doit transmettre cette demande pour approbation à la C D. En principe, ces visites sont limitées à trois par an. Toute visite isolée à un Cercle d’études est du seul ressort de l’Initiateur du Chapitre; cependant, au cas où elle se répète et dépasse le nombre de trois, le Président/Initiateur responsable est tenu de demander une autorisation auprès de la C D. Aucun visiteur ne sera admis à une réunion d’initiation. Tout membre visitant un autre Chapitre est tenu d’avoir un comportement fraternel, convivial et correct envers les FF et SS qui l’accueillent; tout manquement à ces règles élémentaires de fraternité, de respect des autres, et de politesse, qui sera porté à la connaissance de la C D., entraînera les sanctions prévues à l’art. XXI de ce Code.

 

   n)   Un membre initié et inscrit dans un Chapitre est tenu de fréquenter le Chapitre dirigé par le Président de Chapitre qui l’a initié / affilié. Tout changement de Chapitre et ainsi d’Initiateur, est soumis à l’approbation de la C D. Après avis des deux Présidents de Chapitre concernés, elle statuera sur le bien fondé de cette demande. Tout Président acceptant, sans l’accord préalable de la C D, dans son Chapitre un membre dont la situation n’est pas clairement définie, se mettra en situation irrégulière, avec pour conséquence, les mesures prévues à l’art. XXI (Cf. Référence au Droit de Visite).

 

   o)   Seule la C D est habilitée à émettre tout Certificat d’Initiation; elle l’enverra à l’Initiateur qui, lui, aura la charge de le remettre à l’intéressé complété par sa signature. Tout Certificat non délivré par la C D et non muni de la signature du G M sera invalide.

 

   p)   Aucune visite d’un Profane ne sera tolérée en réunion rituelle.

 

   q)   L’Initiateur pourra inviter un Profane uniquement pour assister à un travail d’ordre spirituel, intellectuel ou historique, le Chapitre se réunissant dans ces conditions en Cercle Martiniste avec décors et rituel appropriés.

 

    r)   Tout  S I Initiateur est initié par le Grand-Maître de l’Ordre, qui l’autorise à diriger un Chapitre Martiniste; cette Charge est accordée pour une période, en principe renouvelable, de cinq ans, mais après accord de la C D.

 

   s)   Finance du Chapitre (voir « Financement »).

 

 

B.  Les Provinces

 

Plusieurs Chapitres peuvent être réunis en Province laquelle sera dirigée par un Grand-Maître Provincial nommé par le Grand-Maître de l’Ordre. Ils seront ou non porteurs du grade S* I* 5 (S* I* G* I*) (Grand Initiateur).

 

Le Grand-Maître Provincial administre sa Province librement dans le cadre de ce Code Martiniste. Il peut recourir à la C D de l’Ordre pour toute aide possible.

 

Suite au défaut d’informations de la part de nos deux actuelles Provinces, toute constitution d’une nouvelle Province de notre Ordre est actuellement suspendue.

 

II)    Ordre des Chevaliers Maçons Élus Cohen de l’Univers (Filiation CHEVILLON – CHAMBEL-LANT) (dit Ordre des É. C.)

 

Il est organisé en « Temples ».

 

   a)   Pour l’Ordre des Élus Cohen, tout Postulant devra justifier de sa qualité de S I Martiniste depuis au moins 1 an. Dérogation peut être accordée par le Gr Souv (Grand Souverain) pour tout Candidat ne remplissant pas cette condition.

 

   b)   Les Postulants sont tenus de participer de manière assidue aux travaux martinézistes organisés mensuellement par leur Président de Chapitre. Tout comme pour l’avancement aux grades martinistes, il sera dorénavant demandé à chaque Postulant aux ordinations Cohen, un travail qui attestera de son étude et de sa compréhension de la doctrine de Martinez de Pasqually et de ses successeurs. Aucune ordination ne sera dispensée sans ce travail écrit qui sera transmis au Grand Souverain pour approbation.

 

   c)   Toute demande ultérieure d’un Postulant sera transmise avec les pièces justificatives à la C D de l’Ordre qui donnera son Autorisation d’ordination.

 

   d)   L’avancement progressif des Grades Cohen est soumise à l’approbation du Grnd Souvrain et est prévu en principe comme suit:

- de « Maître Élu Cohen » à « Grand Maître Cohen (Grand Architecte) »:

Deux ans de délai et avoir exécuté, et en avoir référé, au moins six fois un des Rituels du grade;

- de « Grand Maître Cohen (Grand Architecte) » à «Chevalier d’Orient (Grand-Élu de Zorobabel) »:

Trois ans de délai et avoir comme G\ M\ C\ exécuté, et en avoir référé, au moins six fois le Rituel d’exorcisme du grade;

- de « Chevalier d’Orient (Grand-Élu de Zorobabel) » à « Réau-Croix »:

Six ans de délai et avoir comme Chevalier d’Orient (Grand Élu de Zorobabel) exécuté, et en avoir référé, au moins dix fois les travaux du grade.

 

   e)   Pour être valable, toute Ordination Cohen, de quelques degrés que ce soit, ne peut être conférée que sous l’autorité du Grand Souverain ou de son représentant.

 

   f)   Aucun Rituel d’ordination n’est remis aux Candidats, ni avant ni après leur Ordination.

 

   g)   Les Certificats sont transmis comme pour l’Ordre Martiniste.

 

   h)   Finance des Loges E. C. (voir « Financement »).

 

 

   III)  Communauté Chrétienne Martiniste

 

   a)   La Communauté est composée de deux classes: les Fidèles et la Classe Sacerdotale.

 

   b)   La Communauté est ouverte aux Membres du G P M - M I sans distinction d’Ordres et de Grades.

 

   c)   Les Prêtres ou Évêques, qui président, peuvent réunir les Fidèles en Chapitres d’études religieuses ou de prières. Ces réunions s’effectuent sans décors, ni rituel.

 

   d)   Des visiteurs peuvent être admis avec l’accord de l’Évêque ou du Prêtre qui dirige.

 

   e)   La Messe, étant universelle, est ouverte à tous Fidèles et Visiteurs.

 

   f)   Le Clergé est régi par un « Code » spécial défini par le Patriarche et les Évêques.

 

   g)   Financement de la Communauté: l’accès à la Communauté est entièrement gratuit, mais il peut être demandé, aux seuls adhérents, une participation aux frais, s’il s’agit p. ex. de louer un local.

 

 

 

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

 

 

  1. Chaque Président de Chapitre, de Cercle, transmettra en début d’année civile le calendrier de ses réunions au G M.  Toutes modifications lui seront communi-quées en temps réel.

  2. Chaque mois, le Président de Chapitre doit impérativement transmettre la Convocation de ses réunions mensuelles Il est tenu

  3. Sous huitaine après la dite réunion, il transmettra le Compte-rendu des travaux effectués signé par le Président et le Secrétaire, la liste des membres présents aux Réunions émargée par leur soin, ainsi que des visiteurs signée elle aussi.

  4. Les dates des diverses Initiations et le Rapport des dites Initiations seront de même communiqués à la C D.

  5. Il s’engage à faire connaître à la Chambre de Direction la liste des Officiers de son Chapitre choisis pour le seconder dans sa tâche, ainsi que toute modification et tout mouvement au sein de son Chapitre. Il veillera à tenir ses dossiers à jour (liste des membres, degrés atteints, etc.), afin qu’au cas où il devienne défaillant, sa succession puisse être assurée.

  6. Dans l’intérêt de notre Ordre, il communiquera à la Chambre de Direction tout courrier, courriel, émanant des membres du Chapitre, toute information concernant la vie de mon Chapitre, ou de tout élément perturbateur susceptible de nuire au bon déroulement des travaux. Toutes les demandes d’initiation/d’ordination sont à transmettre à la CD qui transmettra au GM/GS qui statuera.

  7. Toute décision de la C D n’est valable que sous forme écrite.

  8. Tout Responsable d’un Chapitre, d’un Cercle est tenu de communiquer annuellement à la C D l’état nominatif des membres du Corps qu’il dirige, à une date à fixer par la C D et sur un formulaire modèle fourni par la C D.

  9. Toute création d’un nouveau Chapitre ou d’un nouveau Cercle est soumise à l’approbation de la C D, mentionnant le nom du futur Président et de ses Membres.

  10. Tout changement d’adresse, de lieu de réunion, démission, décès, etc., est à notifier immédiatement à la C D.

  11. Tout Président d’un Chapitre ou d’un Cercle ne peut diriger qu’une seule structure de l’Ordre, sauf avis exceptionnel du G M pour une durée déterminée.

  12. Toute réunion commune de plus de deux Corps Constitués (Chapitre ou Cercle) est soumise à l’approbation préalable de la CD.

  13. Tout Initié n’ayant pas atteint le grade de S I, de G M C, de Chevalier Martiniste, etc., et qui prend, sans autorisation de la CD une autre initiation/ordination ou un autre degré initiatique dans un(e) Ordre/Filiation non-reconnu(e) par notre G P M- M I, sera considéré comme ayant quitté le G Tout entraînement, sans autorisation de la CD, d’un « jeune » membre non en possession des grades précités par un « ancien » membre vers un autre organisme dispensant quelque initiation/ordination que ce soit, entraîne l’exclusion des deux.

  14. Sans accord préalable de la CD il est interdit de communiquer, publier, divulguer, etc., quoi que ce soit concernant nos Ordres Vénérés, comme aussi tout ce qui pourrait leur nuire.

  15. Tous ceux qui contreviennent au présent Code de Déontologie sont sanctionnés par la CD. Les sanctions sont: le blâme, la suspension, la radiation, l’expulsion.

 

 

 

Financement

 

 

      XIV)   Le G P M - M I ni les Ordres qui se placent sous sa tutelle ne connaissent de cotisation.

      XV)      Toutes les initiations sont gratuites.

      XVI)     Tous les membres participent aux frais de fonctionnement de tous les Corps constitués auxquels ils appartiennent.

      XVII)  Pour l’impression et la délivrance des Certificats/Diplômes, des Droits de Chancellerie seront à acquitter.

 

 

 

DISPOSITION SPÉCIALE

 

 

Le présent CODE MARTINISTE sera en application dès sa remise aux intéressés.

 

Que Dieu nous soit en aide !

 

 

Fait à Luxembourg, le 21 janvier 2013.

 

 

FIN

 

 

 

 

Vous pouvez télécharger ici le code Martiniste au  format PDF pour l'imprimer ou le consulter hors ligne.